Bientôt, la vaccination de plus 300 000 filles âgées de neuf ans pour prévenir le cancer du col de l’utérus

Bientôt, la vaccination de plus 300 000 filles âgées de neuf ans pour prévenir le cancer du col de l’utérus
  • Date: 13 11, 2019
  • Visites: 0

Abidjan - Le directeur coordonnateur du Programme élargi de vaccination(PEV), structure sous-tutelle du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Ekra Daniel a annoncé la vaccination de plus de 300 000 filles âgées de neuf ans, scolarisées ou non, contre le Papillomavirus (HPV) en vue prévenir le cancer du col de l’utérus.

Selon Dr Ekra, le papillomavirus humain est un virus très répandu qui existe en plusieurs groupes dont certains sont non seulement responsables de verrues sur les mains et les pieds mais infectent également la région génitale pouvant entraîner le cancer du col de l’utérus, mais aussi du vagin, de l’anus et de la gorge.

Ce vaccin gratuit et obligatoire sera administré à partir du 25 novembre par les agents de santé. L'administration se fera en deux doses, à six mois d’intervalle, pour protéger les jeunes filles âgées de neuf ans contre le cancer du col de l’utérus.

« Ce vaccin est un droit pour la jeune fille. Nous demandons aux parents d’accorder ce droit à leurs enfants en les encourageant ou en les accompagnant pour se faire vacciner. Soit dans leur école ou dans les centres de santé », a lancé le directeur coordonnateur du PEV, au cours d’une conférence de presse, lundi, au siège de la direction à Treichville.

L’objectif de cette vaccination de routine introduite dans le Programme élargi de vaccination(PEV) avec l’appui de l’Alliance pour la vaccination (GAVI) est de vacciner au moins de 80% de ces jeunes filles scolarisées ou non en vue de prévenir et réduire de façon drastique la prévalence contre le cancer du col de l’utérus, a soutenu la directrice régionale de l'Agence de médecine préventive, Dr Essoh Alima.

Le taux d’incidence du cancer du col de l’utérus en Côte d`Ivoire est de 15,1%. Parmi les 490.000 femmes chez lesquelles le cancer du col de l'utérus est diagnostiqué chaque année sur la planète, 80% vivent dans le monde en développement, apprend-t-on.